Jean Hurpy

Jean Hurpy a exposé ses fausses reliques à  L'Usine en mai 2011. Les reliques étaient accompagnées de fausses légendes de saints. Il a également publié dans le numéro 17 de la revue Empreintes un carnet de voyages dans lequel il décrit ce qu'il voit de sa fenêtre, où qu'il soit, c'est à  dire le ciel, toujours le ciel... Jean Hurpy cherche à  brouiller les pistes en mélangeant sans cesse dans son travail le vrai et le faux.